Aller au menu
Aller au contenu
CSF - Confederation Syndicale des Familles
Fil d'actualités de la CSF

CENTENAIRE DU LOGEMENT SOCIAL


Alors que le débat sur le budget 2013 est actuellement en discussion devant le Sénat, et que s’ouvrent les travaux de la Conférence Nationale de Lutte contre les exclusions, le financement de la politique du logement continue de susciter de nombreux mécontentements.

En effet, le faible niveau des aides directes de l’Etat pour la construction de logements sociaux (aides à la pierre), la ponction sur les organismes HLM qui aura bien lien pour 2012), le projet d’augmentation de la TVA intermédiaire (10 % au lieu des 7 % actuel), le dispositif de défiscalisation « Duflot », ou la faible revalorisation de l’APL, suscitent toute notre inquiétude !

L’objectif de construire 150 000 logements sociaux par an semble s’éloigner de jours en jours….

Ces logements sont pourtant indispensables pour les familles. On compte actuellement 1,7 million de demandes de logement social en attente !

La pénurie de logements sociaux conduit à paupériser chaque jour davantage les familles.
Selon l’observatoire des inégalités en France « les dépenses de logement pèsent pour 39 % dans le budget des 10 % des ménages aux revenus les plus faibles contre 15 % pour les 10 % les plus riches. La part de ces dépenses est d’autant plus lourde que les ressources des ménages sont modestes ».

C’est pourquoi La CSF lance une opération nationale afin de réclamer des moyens supplémentaires pour le logement social. Pour ce faire, nous nous saisissons symboliquement du centenaire de la loi Bonnevay pour lancer notre action pétition.

Une pétition à l’occasion du « Centenaire de la loi Bonnevay » 

Au mois de décembre 2012, nous fêterons les cent ans de la loi « Bonnevay ».

C’est en effet, Le 23 décembre 1912 que fut promulguée la loi que le député du Rhône, M. Laurent Bonnevay*, fit voter le 11 juillet 1912, permettant aux communes de développer le logement social en France.

Grâce à cette loi, les communes purent enfin construire, aménager et créer des cités-jardins, en permettant aux Habitations à Bon Marché (ancêtre de nos HLM) d’emprunter directement à l’Etat les fonds nécessaires pour l’exercice de leurs missions.

Cette loi est donc assimilée à la naissance du logement social en France , même si des constructions à vocation sociale avaient pu voir le jour ponctuellement, notamment à l’initiative du privé.

Cent ans après l’adoption de cette loi, la question du logement des familles est loin d’être réglée.

— Parce que la construction de logements sociaux est une priorité absolue pour toutes les familles et les familles populaires en particulier,

— Parce qu’il nous semble aujourd’hui nécessaire de rappeler que l’Etat doit être le garant de la politique du logement,

— Parce que le logement ne doit pas être traité comme une marchandise mais comme un bien de première nécessité,

— Parce que la pénurie de logements à prix abordables est un scandale auquel on ne peut pas et on ne doit pas s’habituer,

Nous vous invitons donc à diffuser très largement notre carton pétition « Monsieur Le Président, faisons de la construction de logements sociaux une priorité nationale ».
- 


Comment organiser une telle opération ?

En plus du carton pétition, nous vous recommandons d’utiliser le tract ci-joint lors du recueillement des signatures. En effet, il nous semble important que nous puissions non seulement dénoncer la situation actuelle mais aussi expliquer ce que nous souhaitons comme actions gouvernementales en matière de logement.

Bien entendu, le tract ne reprend pas l’ensemble de nos revendications en matière de construction de logements. La plateforme revendicative en matière d’habitat demeure quant à elle disponible sur le site extranet de La CSF (pour ceux et celles qui souhaiteraient diffuser plus largement nos positions en matière de logement).

Ce tract peut également être affiché dans les halls d’entrée conformément au droit d’affichage des associations de locataires dans les immeubles d’habitation (article 44 de la loi du 23 décembre 1986).
- 


A qui adresser les cartons pétitions ?

Les cartons pétitions sont à adresser à :
La CSF
53 rue Riquet
75 019 PARIS

Dès que nous aurons recueilli suffisamment de signatures (objectif : 20 000 signatures), nous remettrons les cartons pétitions au ministère du logement.
- 


Où commander les cartons pétitions ?


Vous trouverez ci-joint les cartons pétitions dans votre structure de La CSF la plus proche ou bien directement sur notre site.
- 


Signer cette pétition en ligne !

Vous pouvez également signer notre pétition en ligne.
Faites suivre le lien à votre carnet d’adresses mails !